Mon gilet kimono-robe de chambre- serpillière

J’avais envie d’une veste en tricot mi-longue, avec de grandes poches, ni trop chaude ni trop froide pour pouvoir la porter au printemps. Je me suis alors rappelée d’un modèle de gilet que j’avais vu dans le magazine Phildar automne/hiver Bo.Basics : pile poil ce que je cherchais et en plus avec un point que j’aime beaucoup: le point de blé.

Comme j’avais aussi la laine idéale en stock, achetée pendant les soldes l’été dernier ( parfois ça sert de faire des réserves 😉 ), ni une ni deux je me suis lancée!

Etant une grande phobique de la couture sur grosse laine, j’ai préféré tricoter la bête en 1 gros morceau, histoire de limiter le calvaire au maximum! Ce qui est bien c’est qu’avec des aiguilles n°7, le tricot monte vite et c’est plutôt pas mal pour le moral mais j’ai quand même mis presque toute ma semaine de vacances pour la finir (coutures diverses et rentrage de fils compris)!

Je trouve que je ne me suis pas trop mal débrouillée avec les finitions (enfin je peux encore largement m’améliorer avec les coutures d’épaules) et pour une fois mes bords sont assez réguliers (j’ai serré comme une brute à chaque début et fin de rang!).

Tout était parfait jusqu’à… l’essayage fatidique!!

Aïe! Il est aussi lourd qu’un âne mort, mais bon ça c’est pas si grave… Ah… pis il est un peu épais aussi (je m’attendais à quoi avec une laine qui se tricote avec des aiguilles 7???) et comme je suis loin d’avoir la silhouette de Kate Moss, ça va pas m’amincir ce truc là… enfin avec une ceinture ça devrait le faire (histoire de montrer que je ne suis pas un bloc, mais que j’ai aussi une taille! 😉 ). Allez! je sors de la chambre pour montrer mon oeuvre et là j’aperçois Julot avec un sourire en coin : “C’est quoi? un kimono? une robe de chambre?… c’est marrant ça a la même couleur qu’une serpillière!”. Autant dire que si il m’avait poignardé ça m’aurait sans doute fait moins mal!! Et le gilet kimono-robe de chambre-serpillière était né!

Malgré cet accueil humm… mitigé 🙂 j’ai tenté une sortie avec… Sincèrement il est confortable et relativement chaud, par contre je me serai bien passée des remarques de mes chers et tendres collègues “mâles” qui apparemment n’ont pas saisi le concept! lol 😉 : comment ça, ça fait mémé????!!!! Grrrrrr…

Advertisements

3 thoughts on “Mon gilet kimono-robe de chambre- serpillière

  1. Ah m…ince, je voulais le faire celui-là… Il faisait parti de mes chouchous, mais comme je ne fais pas du 36, je crois que je vais chercher un modèle avec de plus petites aiguilles.
    C’est dommage qu’il soit si épais, parce qu’il est vraiment joli!

  2. C’est du travail d’orfèvre, la maille est remarquable.
    Avez-vous déjà penser à commercialiser vos oeuvres, chère lili? Je pense que vous auriez des clients rapidement.

  3. Eh lili!! 😉
    Je crois bien savoir de quel gilet tu parles… c’est bien celui que j’ai essayé de faire?? Au moins le tien est beau!! le mien a vraiment l’air d’une serpillère, en plus il n’est pas droit, mais bon, c’est le début!!
    Et dire que ma mère en veut un… mdr
    Je suis pas une pro comme toi!!
    T’assures vraiment copine… et tout le monde m’en parle!! Faudrait mettre une photo de la robe de mariée que tu m’as confectionné!!
    Continu et termine!! ça vaut le coup, ça fait de la place et c’est super beau!!
    ,)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s