Vert Scarlett

J’adore “Autant en emporte le vent”! Et c’est peu dire sachant que j’ai dû le regarder en moyenne 1 fois par mois depuis mes 14 ans! Tout me plaît: l’histoire fleuve pleine de drames, les maisons coloniales de Georgie, Vivien Leigh, Clark Gable et … les costumes d’époque!!!!

Et en particulier la robe blanche et verte que porte Scarlett lors de la réception aux Twelve Oaks… Ah la la! Qu’est ce que j’ai bavé dessus! J’aimerai bien avoir la même mais ce n’est pas le vêtement le plus pratique pour aller travailler, vous en conviendrez 🙂 .

Lorsque j’ai vu le coupon de liberty “Forêt Enchantée” à prédominance verte à la Droguerie, j’ai immédiatement pensé à Scarlett! Et comme il fait trop bon pour continuer à porter des écharpes en laine mais pas assez pour ne rien mettre, je me suis dit que je pourrai transformer mon coupon en châle (à défaut d’une robe de bal 😉 ) et y rajouter une ptite bordure au crochet, histoire de lui donner un côté un peu rétro, avec le fil vert émeraude que j’ai dégoté lors de ma dernière balade en Allemagne (Ah la la!! ces Allemands, ils sont trop forts!! mais j’y reviendrai dans un autre post…).

Bon je dois dire que j’ai un peu galéré pour “greffer” cette bordure sur mon bout de tissus, c’était une grande première pour moi du coup j’ai un peu improvisé ou plutôt… j’ai suivi mon instinct! 😉 Lorsque j’ai eu ma moumine au téléphone et que je lui ai expliqué mon “choix technique”, en gros elle m’a répondu que je m’étais embêtée pour rien et qu’il fallait juste utiliser un crochet hyper fin pour faire le premier rang en piquant directement dans le tissus et ensuite continuer avec le crochet adéquat… Bon évidemment, dis comme ça, ça a l’air plus simple que ma technique perso (qui consiste à faire une chainette puis un rang de mailles serrées en le cousant au fur et à mesure sur le bord du foulard…) mais je suis quand même assez  contente du résultat (bon avec le recul je pense que je le referais moins grand…).

Cette couleur me plaît beaucoup, c’est une des rares qui me va (merci la peau blanche et les cheveux qui tirent sur le rout’mout’ comme dirait mon frère ce poète 🙂 ). Et maintenant je pourrai jouer à Scarlett tous les jours (et sans me prendre les pieds dans un grand jupon!).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s